Outils pour utilisateurs

Outils du site


acte1

Acte 1 - Même la Mort peut Mourir

Lieu : Jungle d’Aruun / Marais des Morts
Début : Arc d’Isha, départ de Caradul en radeau.

Préambule

Les héros sont contactés par Hiramo, un Elfelin, sur la demande de son maître Yonel Esenni (Le plus vieil adepte du Murmure). Par l’intermédiaire de son disciple, le vieil elfe « exige » que les personnages se rendent au Hameau des Druides pour rencontrer Suruliam au sujet de la zone mortifère qui s’étend dans le Marais des Morts (« Les Morts marchent, ils sont de plus en plus nombreux et le Murmure est muet »).
Note : L’influence du Miroir Noir de Cambrial s’étend jusque dans cette zone.

Avant de quitter Caradul, les personnages apprennent qu’un climat fébrile agite le royaume d’Erénie. On raconte que les Seigneurs des Ténèbres ont décidé d’en finir une fois pour toute avec les peuples fées et que l’assaut final est en marche. Par ailleurs, la Reine a fait savoir que toute information concernant des alliés potentiels serait la bienvenue : Dragons, Esprits, Mages, …

Dans ce contexte, et en plus de l’injonction qu’ils reçoivent de Yonel Esenni, les héros possèdent 2 pistes principales :

  • Enverin Belandir, Maître Espion parmi les Yeux d'Aradil, les informent qu’un contact à Al-Kadil (Le forgeron Augus Delai) a entendu dire qu’un sarcosien dénommé Razid Ihanzi possédait des informations de première importance mais qu’il avait disparu de la circulation avant d’avoir pu les vendre à la Résistance.
  • Un texte crypté retrouvé par Jaadorn dans les archives de la Reine Sorcière mentionne l’existence d’un puissant déchu serviteur de la lumière, un Solar. Cet être serait emprisonné depuis l’Eclipse dans la pierre marquée des sceaux de Dal Heyne, à l’embouchure de l’Eren.

Scène 1 : Voyage jusqu’au Marais des Druides

Scène 2 : Les Réfugiés

Scène 3 : Le Marais des Druides

Scène 4 : Le Hameau des Druides et le départ pour la Tour d’Obsidienne

Scène 5 : La Tour d’Obsidienne

Prologue

acte1.txt · Dernière modification: 2018/02/13 15:09 par lionel